L’interconnexion pour les nuls

Les Systèmes d’Informations évoluent constamment. De gré ou de force, pour être honnête. Les demandes métier prennent la forme de besoins ou de solutions. Avec l’avènement du SaaS, il est courant de se retrouver face à un choix d’un service qui a été fait uniquement par le métier. Les travaux de l’IT sont alors réduits, volontairement ou non, à « interconnecter » les applications actuelles à cette nouvelle.

Alors messieurs/dames du Business et de la MOA, lisez ces quelques lignes SVP !

J’utiliserai un exemple imagé afin de vous expliquer ces problématiques. Imaginez donc que vous aillez acheter en magasin un nouvel appareil. Vous le ramenez alors chez vous…

© Bauknecht

 

1er objectif : le « brancher ».

Vous vous munissez de sa prise pour le brancher, et le relier au système électrique. Mais… il ne partage pas les formats de vos prises, ni le voltage, ni la fréquence. Bref, une simple prise au mur ne suffira pas…

 

2nd objectif : « partager » les informations avec les autres.

Vos appareils s’échangent des informations pour fonctionner de concert. Ceux de marques identiques se comprennent « à peu près », les autres pas du tout. Vous devez donc filtrer, trier, organiser et structurer les informations pour chaque appareil dans, par exemple un boitier spécifique avant la prise. Plus votre appareil a des fonctionnalités, plus il communique et réceptionne des informations.

 

3ème objectif : « travailler » avec plusieurs appareils.

Les nouveaux appareils sont plus performants. Ils exigent de manipuler une information fraîche afin d’y apporter une forte plus-value. Lorsque vous décidez de travailler avec plusieurs appareils en même temps, les données doivent basculer de l’un à l’autre simplement et rapidement. Les nouveaux outils utilisent malheureusement des fréquences d’échanges des informations plus élevées que les anciens (d’où leur intérêt aussi 😉 ).

 

4ème objectif : se « protéger » des voisins.

Vos appareils sont tous branchés et fonctionnent ensemble. Si votre voisin fait de même, vous ne souhaitez surtout pas qu’il reçoive des commandes ou des informations de vos appareils (l’inverse est aussi vrai :-O ). Pire, vous ne souhaitez pas faire fonctionner vos appareils gratuitement pour lui, ni commander ou acheter automatiquement à sa place. Chacun chez soi !

 

Voilà

Au travers de ces objectifs, je vous ai présenté l’interconnexion, la gestion des données, les fréquences d’échange puis la sécurité dans le Système d‘Information. Cet exemple est un peu simpliste, je vous l’accorde. Toutefois, il aborde les concepts sous-jacents. Avec la prolifération des offres SaaS et les capacités offertes pour le déploiement opérationnel, ces « branchements » vont s’accentuer et se complexifier.

En conclusion, avant d’acheter votre prochain service SaaS, mesdames et messieurs les Responsables Métier, appelez votre architecte favori  🙂 !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :