Doctrine de l’Architecture d’Entreprise

Au cours de mes missions en Architecture d’Entreprise, je rencontre souvent la difficulté à expliquer cette activité. Entre méthode, objectifs, enjeux, implémentations, patterns, je perds vite mes interlocuteurs. J’ai cherché comment simplifier mon discours. J’ai bien trouvé de nombreux ouvrages sur TOGAF, Zachman ou Federal EA. Ils décrivent comment dérouler ces méthodes… mais leur compréhension est délicate, les concepts présentés sont théoriques et il faut une solide expérience pour bien les appréhender. Je n’ai finalement rien trouvé de mieux que la description du CIGREF sur le sujet.

J’en reprends d’ailleurs la définition suivante. A mes yeux, elle résume bien le scope de l’EA.

« L’Architecture d’Entreprise est la logique structurante pour les processus métiers et l’infrastructure informatique, reflétant les exigences d’intégration et de standardisation du modèle opératoire de l’entreprise. L’architecture d’entreprise fournit une vision à long terme des processus, des systèmes et des technologies de l’entreprise afin que les projets individuels puissent construire des capacités et non pas simplement répondre à des besoins immédiats. »
J. W. Ross, P. Weill (MIT) et D. C. Robertson (IMD) “Enterprise Architecture as Strategy”, HBS Press, 2006

Mon expérience et mes clients m’ont amené à être très pragmatique dans mon quotidien et dans mon approche. De part mes appétences techniques, j’aime comprendre les aboutissements et l’atterrissage des concepts. D’autre part, il est coûteux et long de propager une démarche méthodologique. C’est en plus assez antinomique avec l’agilité actuelle des projets. Pour quelques clients, j’ai synthétisé une vision personnelle dans un ensemble réduit de règles. Elles forment ma Doctrine de l’Architecture d’Entreprise. Sa diffusion vers les MOA, les Chefs de projets et la Direction est de ce fait plus aisée. Concrètement, les détails sont explicités lors des workshop projets et disponibles dans un Wiki annexe. Je cherche ici à réduire la complexité de la démarche. A rendre le discours de l’EA très concret. Le blabla et les détails techniques sont volontairement cachés. Bref, ces règles sont pour moi la face visible de l’iceberg de l’Architecture d’Entreprise.

Je suis conscient qu’elles demanderaient des explications et des éclaircissements. De ces règles, qui sont presque des objectifs pour certaines, il en découle des concepts, des certitudes et des implémentations pragmatiques. J’espère en tout cas vous démontrer que l’Architecture d’Entreprise n’est pas une idée de l’esprit ou une démarche de de théoriciens lunatiques mais que TOUS les acteurs de l’Entreprise y sont gagnants :-O .

Lire la suite